Vincent CHAMBON et la photographie scolaire

Vincent Chambon est un photographe hors norme, multi-récompensé, original, et d’une grande gentillesse. Plus qu’un photographe c’est un artiste. Il a su s’approprier la photographie scolaire, et lui redonner ses lettres de noblesses tout en respectant les normes demandées par l’inspection académique (photos de portraits autorisées en situation scolaire entre autre). Il a su développer une offre de qualité, avec des images fortes et originales. Des images intemporelles qui restent importantes dans la vie scolaire de nos enfants.

Il a accepté de nous en dire un peu plus sur son parcours.

 »J’ai longtemps exercé ma pratique de photographe professionnel dans le Sud de la France autour de Nîmes et Montpellier, j’étais essentiellement axé sur la photographie pour les entreprises, Packshots, édito, reportage professionnel.

J’ai choisi pour des raisons personnelles de revenir vivre dans ma région d’origine, Montbrison et la plaine du Forez. Le secteur économique de cette région étant moins propice à développer la photographie corporate, je devais réorienter mon activité.
Mon intérêt s’est rapidement porté sur la photographie scolaire, j’ai une certaine maîtrise des rapports avec le monde institutionnel et j’apprécie beaucoup les portraits, j’ai d’ailleurs été récompensé à plusieurs reprises sur cette catégorie (Lauréat Portrait – Photographie de l’année 2018 et plusieurs awards sur l’été des portraits à Bourbon Lancy 2018).

Photographie de qualité professionnelle

crédit photo Vincent Chambon

.
Je me suis aperçu que le scolaire était largement laissé aux marchands de photographies qui proposent une mauvaise photographie à des petits prix.
J’ai alors cherché dans les coffres de mes parents mes propres photographies, j’ai étudié pour savoir comment se pratiquait cet exercice par le passé et j’ai compris que la photographie scolaire n’avait pas toujours été laissée pour compte. Il fut un temps où le photographe voyageait de villages en villages, où chacun attendait ce moment et était fier de poser, ces instants étaient un grand moment !
Je me suis alors lancé un pari fou, redorer l’image du photographe scolaire au sein de ma région en m’appuyant sur des mises en scène éclairées aux flashs déportés.

Photographie de classe de qualité professionnelle

crédit photo Vincent Chambon

Photographie de classe de qualité professionnelle

crédit photo Vincent Chambon

Proposer une photographie aux flashs de studio avec des coûts bas, c’était aussi prendre le risque de concurrencer des collègues professionnels installés en boutique mais dans un monde où le marché est tiré vers le bas par de nombreux amateurs et où les clients se déplacent de moins en moins pour photographier leurs enfants , j’ai pris le parti de faire redécouvrir la qualité à un public large par le biais du scolaire en prenant particulièrement soin de rester dans l’environnement de l’école pour illustrer mes images. Gageant que défendre la qualité serait un plus pour l’ensemble de la profession.

_CHV4206

crédit photo Vincent Chambon

.
Ma marge de manœuvre était courte, je pouvais difficilement monter les coûts, je devais parier sur l’augmentation du panier des parents d’élèves. Pour cela je devais proposer une photographie différente, diversifier mes offres, mes thèmes et accessoiriser mes scènes (Parfois même les vêtements quand l’école souhaite fonctionner sous forme d’atelier) mais aussi m’approprier les techniques de vente en ligne et automatiser mes process de travail.
J’ai fait appel à une société qui propose un outil de vente en ligne des photographies scolaires, ils étaient implantés en Allemagne et en Angleterre et cherchait à venir sur le marché français et américains. J’ai rapidement pris leur application en main. Elle s’est avérée être efficace pour gérer les gros volumes, les relances clients, réclamations et autres. J’ai mis en place ces nouvelles méthodes de travail et je me suis lancé.
Quelques écoles m’ont fait confiance, c’était dur au début ! Faire de la qualité en un minimum de temps ! J’ai dû m’adapter aux différents lieux, école rurales, ZEP. Je me suis approprié le monde de l’enfance, je les fais rire, jouer, s’émerveiller et parfois rougir au milieu de mes flashs et, en moins de 48h, les parents voient leurs enfants sur leurs écrans.

_CHV3930

crédit photo Vincent Chambon

.

Aujourd’hui, je peux difficilement traverser un marché de la région sans qu’un gamin s’écrie « Maman, Maman c’est le photographe !! » Et cela reste, sans aucun doute, mon plus beau plaisir !

Vincent Chambon »

Découvrez l’ensemble de son travail . un photographe qui ne vous laissera pas indifférent !

http://www.vincentchambon.com